Cheminé du salon : le début

Après avoir passer 5 heure à buriner des carreaux cm² par cm², j’ai eut envie d’un truc efficace. J’ai donc saisi la masse et j’ai fait tomber le manteau de la cheminée du salon en 5 minutes. Techniquement, il n’y avait aucun degré d’urgence, mais ça défoule….

La poutre du salon

Parmi les travaux du premier jour : décoffrer la poutre du salon. Opération vite exécutée, le plâtre ne tenait pas bien. Petite surprise, la poutre est abîmée près du mur extérieur (le plus humide). Par endroit, un pointe s’enfonce de quelques cm, mais cela n’a l’air d’être que local.

 La poutre a maintenant besoin d’un bon coup de rabot pour lui redonner un peu d’éclat. Plus tard.

En attendant, il a fallut déblayer tout ce plâtre et ce polystyrène. Comme le garage était déjà plein (de gravats), on a inauguré la brouette.

La vie, c’est comme une boite de chocolats…

et la maison, c’est comme un kinder surprise :
les combles sont isolés à la crotte de pigeon, surprise !

Elle est à nous !

Ca y est, c’est signé !

Et je tiens à préciser que, cas exceptionnel s’il en est, aucun papier ne manquait, il n’y a pas eu d’erreur sur le montant du prêt, c’était ficelé en une heure, fingers in the nose quoi.

Nous sommes bien sûr conscient que ce n’est que le début et qu’il est certain que des nombreuses, variées et surprenantes péripéties vont nous tomber sur le coin du nez.

C’est de plus sans compter sur ma formidable aptitude à faire des boulettes… Bilan de la première heure : nous nous étions pointés avec la caisse à outils (pour ouvrir la porte si elle avait encore gonflé), mais sans les EPI. Bien sur, la curiosité aidant nous nous sommes retrouvés à décrépir les murs sitôt dedans, Samy en chemisette, moi en talons. 1 heure plus tard, 2 m2 de crépi avait sauté, avec la peau de 3 de mes phalanges. Un petit coup de spatule dans le bras en sus… et avec le sourire, je m’en fous ce mur est à moi :) )

La cuisine actuelle

Comme le montre la photo, il y a du travail. Rien ne restera, on gardera juste les zones évier & cuisson sur ce mur.

Grande chambre

Notre future chambre : une grande pièce de presque 24m² qui, après les travaux, fera environ 20m². On y trouve 2 grandes fenêtres et une cheminé bouchée. La cheminé va disparaitre pour laisser un peu de place (de toute façon son conduit ne débouche plus au dessus du toit) et le moulage de plâtre entre les 2 fenêtre partira lors de l’isolation des murs.