Prèt à cloisonner

Une partie des murs extérieurs de l’étage sont maintenant plaqués. Demain, on peut commencer à monter les
cloisons des WC et de la salle de bain. Très bientôt, nos pièces prendrons forme.

Les super Papas

On en parle pas beaucoup, mais la maison avance beaucoup grâce à eux : nos Papas

Ils viennent (encore) de passer une semaine sur le chantier. Forcément, à 3, ça va plus vite, mais on profite aussi de leur expérience pour éviter quelques erreurs de jeunesse (ce qui ne nous empêche tout de même pas d’en faire). Ils sont repartis hier fourbus et peuvent être fiers d’eux. Ils ont sué toute la semaine pour que « la maison » devienne « notre maison ». En plus, il viennent avec le sourire, c’est génial.

Merci les Papas !!

Maintenant, à l’étage, plus rien ne ressemble à la maison d’avant. Ce n’est pas fini, mais on s’y sent chez nous, ça change tout.

Et pendant ce temps au rez de chaussée

On travaille beaucoup à l’étage, mais le rez-de chaussée avance un peu. Pendant que le consolidais le sol de la salle de bain avec mon cher père, Marion et le sien continuaient de lisser le grand mur du bas.

Sous la salle de bain…

…Le sol était souple, mais ça, c’était avant.
2 poutres sont venues  rigidifier tout ça.

Le palier

Pour pouvoir faire les cloisons de l’étage, il faut créer le nouveau palier. Pour créer le nouveau palier, il fallait remplacer l’escalier. C’est maintenant chose faite. L’escalier a été remplacé par une échelle de meunier temporaire et le palier a été créé. La place est maintenant libre à la création des cloisons de l’étage.

  

Au passage, mes respect au menuisier qui avait fait l’escalier. Il nous a donné du fil à retordre pour le démonter.

Isolation

On continue de consommer les matériaux entassés partout dans la maison. L’heure est donc à l’isolation. les 15 bottes de fibre de bois sont donc maintenant sur les murs de l’étage.

Le plafond

Il aura fallut 3 jours pour poser le plafond de l’étage.
Au départ : une forêt de suspentes.
A l’arrivée : les fourrures en place, le pare-vapeur posé, les 50m² de Placo vissés en place et la trappe escalier opérationnelle.

On était pas moins de 3 pour le faire, et il fallait bien ça. La trappe-escalier à elle seule m’a occupé 5 heures !!

  

Ambiance festive

Pendant la pose du pare-vapeur au plafond, on avait partiellement enlevé le film de protection du scotch double-face. Cela donnait une petite ambiance fête foraine  l’étage.

A l’arrière-plan, le lève plaques sur lequel on posait le rouleau de pare-vapeur pendant le déroulage.